LA PRÉDATION NE COIT PAS À LA MORT !

LA PREDATION NE CROIT PAS A LA MORT !

Installation
(photographie, tuyau, chalumeau et slogan) 2012

Flirtant avec ce qui est permis et ce qui reste transgressif quant à la liberté d’expression au Maroc, “La prédation ne croit pas à la mort !” est une installation multidisciplinaire mettant en relation l’image et le texte. Un autoportrait photographique représente l’artiste sur le célè- bre boulevard Mohammed V à Rabat, tournant le dos au parlement. Point de contexte extérieur, il est seul dans cet espace du pouvoir, qui remplit par ailleurs tout le cadre. Présenté sous forme d’installation dans l’espace d’exposition, son visage est obstrué par un détendeur de gaz qui relie directement sa bouche à un tuyau. Telle une affirmation puissante, le titre de l’œuvre est « tagué » sous forme de slogan sur le mur en lettres brûlées, au chalumeau.

Reprenant le principe de manifestation (elles sont fréquentes sur ce boulevard devant le siège du pouvoir marocain) et de revendication illégale qu’est le graffiti dans l’espace public, Amine El Gotaibi s’est inspiré du livre “Le roi prédateur” de Catherine Graciet et Eric Laurent, une enquête – censurée au Maroc – sur le monopole économique détenu par le roi Mohammed VI.

Questionnant l’excès, celui d’un souverain sur l’économie de son pays autant que le mécontentement populaire grondant au point d’exploser, “La prédation ne croit pas à la mort !” est surtout un acte de résistance artistique, apostrophant une élite qui ne semble pas croire à la finalité de son existence, puisant dans les ressources d’un territoire tout en muselant le peuple.

Cette œuvre traduit ainsi en un acte visible le ressenti de l’artiste face à une société utilisant la propagande pour, selon lui, « nous pousser soit à lire, soit à observer, soit à comprendre, mais en tout cas à ne faire qu’une seule chose à la fois, et donc à ne pas voir ce qui se trame autour de nous ».

© Amine El Gotaibi 2020

  • Facebook amine el cotaibi
  • Twitter amine el gotaibi
  • Instagram - amine el gotaibi