• Facebook amine el cotaibi
  • Twitter amine el gotaibi
  • Instagram - amine el gotaibi

© amine el gotaibi 2019

AMINE EL GOTAIBI

INVESTIT LA RÉSIDENCE DE FRANCE À  MARRAKECH : LANCEMENT DE L’EXPOSITION « PERSPECTIVE DE SÉDUCTION »

DANS LE CADRE DE LA FOIRE 1-54

 

La Résidence consulaire de France à Marrakech ouvre ses portes à l’artiste pluridisciplinaire Amine El Gotaibi. En résidence à Dar Moulay Ali à l’invitation de l’Institut français et du Consulat Général de France à Marrakech, il dévoile à l’occasion de la Foire 1-54 sa nouvelle exposition Perspective de séduction.

Prolongement de son précédent projet Perspective de brebis, ses installations monumentales jouent de la dimension aussi charnelle que spirituelle de la laine pour explorer la relation hiérarchique entre l’homme et les animaux, l’homme et le pouvoir.

Pour Amine El Gotaibi, la dynamique de la domination/domestication prend les atours d’un jeu de séduction : sans violence mais avec une implacable contrainte. Des brebis en chair et en os qui peuplaient ses premières réflexions, symboles des masses silencieuses et quintessences de la soumission,  il ne reste que les toisons dans lesquels l’artiste invite les visiteurs à se glisser. Pour mieux offrir à l’animal et à son double humain une échappatoire joyeuse qui se déploie dans l’espace du palais.

Perspective de Séduction

Du 23 février au 31 mai 2019 à Dar Moulay Ali (près de la Koutoubia)

De 10h à 18h, du mardi au samedi

AMINE EL GOTAIBI

INVESTS THE RESIDENCE DE FRANCE IN MARRAKECH: LAUNCH OF THE EXHIBITION «PERSPECTIVE OF SEDUCTION»

IN THE CONTEXT OF THE 1-54 ART FAIR

 

The Consular Residence of France in Marrakech opens its doors to multidisciplinary artist Amine El Gotaibi. In residence at Dar Moulay Ali at French Institute and the Consulate General of France in Marrakech's joint invitation he unveiles his new exhibition "Perspective of seduction" during the 1-54 Art Fair.

 

 

As an extension of his previous project "perspective of an ewe", this new monumental installations play with the physical and spiritual dimension of wool to explore the hierarchical relationship between man and animals, man and power.

 

For Amine El Gotaibi, the dynamics of domination / domestication take the form of a game of seduction: without violence but with an implacable constraint. From ewes in flesh that populated his early reflections, symbols of the silent masses and quintessences of submission, are only left fleeces in which the artist invites visitors to slip in. So to better offer to the animal and its human alter ego a joyful escape that unfolds in the space of the palace.

 

 

Perspective of Seduction

From February 23 to May 31, 2019 in Dar Moulay Ali (near Koutoubia)

From 10am to 6pm, from Tuesday to Saturday

Amine El Gotaibi Artiste Marocain Moroccan Artist Arab Contemporary Art

UN BERGER QUI SAIT PRENDRE SOIN DE SON TROUPEAU

L’ARTISTE EN RÉSIDENCE AMINE EL GOTAIBI PRÉSENTERA SON PROJET

PERSPECTIVE DE BREBIS

LE SAMEDI 21 AVRIL 2018, 11H30

À LA RÉSIDENCE D’ART

AL MAQAM

Amine El Gotaibi, un berger qui prête attention à ses brebis, au point même de s’intéresser de manière méticuleuse à leur perspective. Il n’a nul besoin de consulter un vétérinaire, car il a inventé toute une méthode socio psychologique pour son troupeau. La cure miraculeuse consiste dans le fait de voir justement le monde d’une perspective de brebis. 

Au premier regard, on voit que le berger a créé toute une série de dessins géométriques qui montrent le monde d’une perspective de brebis, mais quelle perspective ? Il semble établir une catégorisation de ces perspectives à travers les différentes postures que prennent les brebis dans différents moments de la journée. Ces postures sont pour Amine loin d’être anodines mais plutôt un indicateur des différents états d’âme de son cher troupeau tantôt malade, tantôt violent et susceptible.

L’amour du berger pour son troupeau de brebis l’a amené à chercher une méthode pour le comprendre dans un premier temps, un lien de proximité se noue entre les deux, de par la sensibilité du berger et le besoin vital des brebis de comprendre leur condition individuelle et sociale. Qui sait ? Le troupeau sera un jour conscient et n’aura nul besoin d’être « guidé »…

Communication et accompagnement : Mohammed HAMDOUNI

Critique et commentaires : Juan ASÍS PALAO GÓMEZ

L’artiste en photo habillé par Karim TASSI

Photographié par Laila HIDA